Riri

Espèce

Poule

sexe

mâle

lieu de vie

Refuge

personnalité

Intelligent, gourmand

Riri, son histoire

Riri, comme sa copine Daisy et ses feus copains Picsou, Donald, Fifi, Loulou, Géo Trouvetou, Gontran et Flagada était âgés de 4,5 ans. Ils avaient été sauvés en 2017 alors qu’ils étaient encore poussins, destinés à la production intensive de poulet de chair. Ils étaient donc de race “ROSS” qui est une race créée par l’humain pour l’industrie agroalimentaire afin de produire toujours plus rapidement (l’âge d’abattage à l’abattoir d’un poulet « ROSS » étant de 35 jours). Ces coqs rencontrent alors souvent et rapidement de graves problèmes de santé.

Ils ont eu une belle vie au refuge : ils couraient, mangeaient avec appétit et adoraient les câlins qu’on lui offrait avec plaisir. C’est une chance pour nous d’avoir pu tisser un lien fort avec eux, et ils nous le rendaient bien. Ils ont donc grandi au refuge. Ils avaient chacun leur caractère mais tous étaient câlins et affectueux ! Ils connaissaient tous les coins du refuge : ils se promenaient au fil de la journée parmi les enclos des dindons, des cochons, des chèvres…

En novembre 2021, Riri n’était pas au mieux de sa forme et présentait de légers problèmes respiratoires. Après une première visite chez le vétérinaire spécialiste des oiseaux, il a été hospitalisé chez Mathilde notre soigneuse qui l’a surveillé de près et lui a administré son traitement. Malheureusement malgré les soins, l’état de Riri s’est dégradé, Mathilde l’a emmené de nouveau à la clinique qui l’a alors hospitalisé mais les vétérinaires n’ont pas pu le sauver. Une autopsie a eu lieu et nous attendons les résultats.

Les dernières nouvelles de Riri

Novembre 2021 : C’est avec une infinie tristesse qu’on déplore la mort de Riri. Riri a montré des signes d’apathie, et des problèmes respiratoires. Après une première visite chez le vétérinaire spécialiste des oiseaux, il a été hospitalisé chez Mathilde qui l’a surveillé de près et lui a administré son traitement. Malheureusement malgré les soins, l’état de Riri s’est dégradé, Mathilde l’a emmené de nouveau à la clinique qui l’a alors hospitalisé mais les vétérinaires n’ont pas pu le sauver. Une autopsie a eu lieu et nous attendons les résultats.

Juillet 2021 : Riri a vu le vétérinaire car il avait une boiterie, une radio a été faite : calcification des tendons. C’est un problème assez courant chez ces poulets issu de l’élevage intensif. Sur les conseils de son ostéopathe, Mathilde lui donne de l’argent colloïdal, du soufre et du gel du silicium afin d’éviter que ça s’amplifie, et ça va beaucoup mieux ! Riri ne boite plus, ouf ! Il est devenu un grand amateur de sieste sur Mathilde, cet adorable poulet est maintenant en pleine forme !

Février 2021 : Riri s’épanouit de jour en jour, dans la tranquillité que lui apporte sa vie chez notre soigneuse, Mathilde. Il est vrai qu’au refuge, ce beau Riri avait parfois la vie un peu compliquée aux côtés des caractères bien trempés de Bunty et Géo. Chez Mathilde, en compagnie de deux autres poules, il profite, passant des heures à fouiller les tas de feuilles, à gratouiller dans l’herbe à la recherche de petits insectes, malgré le temps capricieux qu’offre les journées d’hiver. Il se laisse également aller lors de longues sessions de caresses, qui le font s’endormir aux côtés de Mathilde, la vie est douce au pays de Riri…

Décembre 2020 : doux et timide le Riri ! Il aime passer des heures à se prélasser dans un trou de terre au soleil, accompagné de sa copine de chambre Kyriosa. Quand on nettoie son poulailler, il aime faire l’inspecteur des travaux finis et gratter dans la paille fraîche !

Riri

 ne peut plus être parrainé.e. Vous pouvez choisir un.e autre filleul.e.

Vous souhaitez parrainer un animal ?

Il n’est plus possible de devenir parrain/marraine de Riri mais d’autres animaux vous attendent !

Des nouvelles de votre filleul.e

Novembre 2021 : C'est avec une infinie tristesse qu'on déplore la mort de Riri. Riri a montré des signes d’apathie, et des problèmes respiratoires. Après une première visite chez le vétérinaire spécialiste des oiseaux, il a été hospitalisé chez Mathilde qui l'a surveillé de près et lui a administré son traitement. Malheureusement malgré les soins, l’état de Riri s’est dégradé, Mathilde l’a emmené de nouveau à la clinique qui l’a alors hospitalisé mais les vétérinaires n’ont pas pu le sauver. Une autopsie a eu lieu et nous attendons les résultats. Juillet 2021 : Riri a vu le vétérinaire car il avait une boiterie, une radio a été faite : calcification des tendons. C'est un problème assez courant chez ces poulets issu de l'élevage intensif. Sur les conseils de son ostéopathe, Mathilde lui donne de l’argent colloïdal, du soufre et du gel du silicium afin d’éviter que ça s’amplifie, et ça va beaucoup mieux ! Riri ne boite plus, ouf ! Il est devenu un grand amateur de sieste sur Mathilde, cet adorable poulet est maintenant en pleine forme ! Février 2021 : Riri s'épanouit de jour en jour, dans la tranquillité que lui apporte sa vie chez notre soigneuse, Mathilde. Il est vrai qu'au refuge, ce beau Riri avait parfois la vie un peu compliquée aux côtés des caractères bien trempés de Bunty et Géo. Chez Mathilde, en compagnie de deux autres poules, il profite, passant des heures à fouiller les tas de feuilles, à gratouiller dans l'herbe à la recherche de petits insectes, malgré le temps capricieux qu'offre les journées d'hiver. Il se laisse également aller lors de longues sessions de caresses, qui le font s'endormir aux côtés de Mathilde, la vie est douce au pays de Riri... Décembre 2020 : doux et timide le Riri ! Il aime passer des heures à se prélasser dans un trou de terre au soleil, accompagné de sa copine de chambre Kyriosa. Quand on nettoie son poulailler, il aime faire l'inspecteur des travaux finis et gratter dans la paille fraîche ! Courant 2020 : Riri qui se faisait un peu chahuter par ses copains, est partie vivre en famille d'accueil chez Mathilde une des soigneuses du refuge. Il s'épanouissait de jour en jour, dans la tranquillité que lui apporte sa vie chez Mathilde. Il est vrai qu'au refuge, ce beau Riri avait parfois la vie un peu compliquée aux côtés des caractères bien trempés de Bunty et Géo. Chez Mathilde, en compagnie de deux autres poules, il profitait, passant des heures à fouiller les tas de feuilles, à gratouiller dans l'herbe à la recherche de petits insectes, malgré le temps capricieux qu'offre les journées d'hiver. Il se laissait également aller lors de longues sessions de caresses, qui le faisait s'endormir aux côtés de Mathilde, la vie était douce au pays de Riri...