Conditions et démarches

.

Adopter un cochon nain vietnamien

Adopter un cochon du refuge GroinGroin (Sarthe) ?

Sauf situation exceptionnelle, les cochons du refuge ne sont pas adoptables pour des raisons de soucis de santé, comportement, traumas, etc. Ils tissent très vite des liens entre eux au refuge et nous ne voulons pas leur infliger une énième séparation. Il est possible de les parrainer pour nous aider à subvenir à leurs besoins.

Adoption d’un cochon en attente de placement dans toute la France

Des centaines de familles cherchent à placer leur(s) cochon(s) adultes ou bébés. Ces cochons se trouvent encore à leur domicile en attendant leur adoption. Les raisons du placement sont diverses : mauvaise évaluation de la charge de travail qu’impose un cochon chez soi, mauvaise connaissance de leurs besoins, lieu de vie inadapté, séparation et déménagement, etc…

Ces cochons sont adoptables par l’intermédiaire de notre réseau de placement : nous mettons en relation les adoptants qui nous contactent avec les familles qui se séparent de leurs cochons.

Notre but : une adoption réussie sur le long terme !
Nous évaluons la motivation, les connaissances du comportement des cochons et de leurs besoins, le lieu et mode de vie de chaque adoptant potentiel. Nous leur proposons une information complémentaire fiable et objective, des conseils (aménagement, éducation, etc…).

Nous n’hésitons pas à refuser une mise en relation si nous pensons que l’adoptant potentiel ne réunit pas tous les critères nécessaires à une bonne adoption.

Pour postuler à l’adoption d’un cochon abandonné :

  • Consultez la liste de nos conditions d’adoption ci-dessous. Si elles vous conviennent, remplissez notre formulaire d’adoption situé sous cette liste afin que nous vous recontactions. Vous y trouverez également un lien vous permettant de consulter notre page d’annonces de cochons abandonnés.

Conditions d’adoption via GroinGroin

Avant d’envisager l’adoption d’un cochon, nous vous demandons de lire attentivement les conditions suivantes :

  • Avoir lu le résumé du guide du cochon nain pour éviter toute déconvenue : 70% des cochons finissent abandonnés par manque de connaissance de leurs besoins et caractéristiques, et une mauvaise évaluation de la charge que représente un tel animal de compagnie.
  • Savoir que les cochons miniatures n’existent pas ! La grande majorité pèsent entre 60 et 80 kg à l’âge adulte qu’ils n’atteignent qu’à 3-4 ans. Le mythe du cochon nain vient du fait qu’une cochonne bébé de 10 kg à 7 mois peut mettre bas ! Mais elle n’a pas fini sa croissance !
  • Disposer d’un grand terrain qui vous permettra d’offrir au cochon un espace minimum de 400 m carré d’herbe, un box, cabane de jardin isolée (température et humidité) et paillé en grande quantité.
  • Disposer de clôtures de terrain adaptées à la puissance d’un cochon qui peut soulever un grillage en deux coups de groin. Prévoir alors de doubler toute clôture physique trop fragile par un système de clôtures électriques pour chevaux. Etre conscient qu’une clôture électrique si elle n’est pas doublée d’une clôture physique ne suffit pas à retenir un cochon.
  • Etre conscient qu’un cochon est très puissant et adore creuser. Il peut dévaster une pelouse en une après-midi, et manger plantes et arbustes.
  • S’engager à ne pas laisser le cochon vivre seul en lui offrant la compagnie d’un autre cochon (stérilisé bien sur) ou, à défaut, d’une espèce compatible avec la sienne.
  • S’engager à le faire vivre dans un espace séparé de ceux qui peuvent générer des accidents graves tel que les chiens ou équidés. Les chiens (même les plus gentils) et les cochons ne sont pas compatibles car ils communiquent mal entre eux : Le cochon finira un jour par attaquer le chien de la famille sans prévenir après des mois, voire des années de cohabitation pacifique. Le chien sera obligé de mordre pour stopper l’attaque : l’état de choc du cochon lui sera fatal.
  • Savoir qu’un cochon ne se nourrit pas de restes de table et peut rapidement développer des carences ou de l’obésité. S’engager à lui donner une alimentation spécifique pour cochon nain (budget d’une trentaine d’euros par mois)pour éviter obésité et maladies.
  • Trouver un vétérinaire disposé à soigner son cochon n’est pas facile mais primordial. Disposer de moyens financiers permettant de régler les honoraires. Disposer d’un moyen de transport 24h/24 : véhicule et caisse de transport adaptée (300 €) pour emmener son cochon en toute autonomie et en urgence chez votre vétérinaire.
  • S’engager à faire stériliser vos cochons pour éviter toute reproduction et éviter les problème de comportement liés aux hormones (mâles et femelles).
  • S’engager à ne pas maltraiter les animaux ni les exploiter.
  • Etre capable de fournir une surveillance quotidienne même en cas de vacances ou urgences.
  • La durée de vie d’un cochon est de 20 ans. S’engager sur cette durée, même en cas de déménagement, divorce, etc.
  • S’engager à donner des nouvelles de l’animal à raison d’une fois par an minimum
  • S’engager à passer par notre réseau de placement si vous étiez amené à devoir vous séparer de l’animal. Nous avertir de la situation au moins 6 mois à l’avance, le temps pour nous d’essayer de lui trouver de nouvelle famille.

Si, ayant pris connaissance de ces informations, vous souhaitez poursuivre votre démarche d’adoption, nous vous invitons :

  1. Consultez notre page d’annonces de cochons abandonnés .
  2. Attention, ces cochons ne se trouvent pas au refuge, mais sont pour la plupart chez la famille qui s’en séparent. Le département dans lequel se trouve le cochon est indiqué. Il arrive que des familles placent leur cochon sans nous prévenir. Nous ne pouvons donc pas assurer que l’animal soit toujours à l’adoption au moment où vous consulterez l’annonce.

  3. Merci de renseigner notre formulaire d’adoption. Un de nos bénévoles vous contactera par mail ou téléphone pour discuter de votre projet, voir s’il est objectivement concrétisable et répondre à vos éventuelles questions. Nous contacterons alors la famille du cochon qui a retenu votre attention afin de nous assurer que l’animal est toujours en attente d’adoption. Nous vous mettrons ensuite en relation afin que vous puissiez discuter et organiser le transfert de l’animal.

ATTENTION : en remplissant le formulaire d’adoption, vous reconnaissez avoir pris connaissance de nos conditions d’adoption (lien de redirection vers les conditions) Notre service de placement est gratuit et géré par des bénévoles. Vous pouvez nous aider à le financer :