Environnement & autres animaux

Quel que soit le type d’habitat que vous offrez à votre animal, il ne devra jamais y vivre seul. Il devra vivre dans un environnement stimulant pour un cochon afin de ne jamais s’ennuyer. C’est à ces conditions qu’il sera heureux : un cochon solitaire et/ou qui s’ennuie cherchera à s’occuper par ses propres moyens et optera pour la destruction et/ou l’agressivité.

En hiver, le papier ou cartons occuperont vos cochons à l’intérieur

Ne laissez pas votre cochon vivre seul !
Les cochons sont des animaux sociaux : solitude = souffrance
Il doit partager sa vie avec d’autres cochons ou à défaut d’autres animaux compatibles

Enrichir son environnement par la présence d’autres cochons ou potes à quatre pattes

Le meilleur choix de compagnon pour votre cochon est un autre cochon !

Le meilleur enrichissement environnemental que vous pouvez procurer à votre cochon reste l’adoption d’un second – ou de plusieurs – cochons  ! Évidemment stérilisés afin d’éviter toute reproduction. En effet, les cochons, comme les chevaux ou les éléphants, sont faits pour vivre en groupe et rien ne pourra jamais remplacer cela. Seul un cochon peut parfaitement communiquer avec un autre cochon et enrichir au mieux leur vie respective.

Un nid de cochons dans le salon !
Deux c’est mieux !

D’autres compagnons pour votre cochon

À défaut de prendre d’autres cochons pour tenir compagnie au vôtre, d’autres animaux pourront partager la vie de votre animal. Il y a des mélanges qui fonctionnent bien : les chats, les chèvres, les brebis, les lapins, les poules, les dindes ou encore les canards peuvent vivre en harmonie avec les cochons.

Différents potes…
Darcy le cochon et Julius le chat en pleine partie de jeu
Rosalie, Gertrude, Harry et leurs chèvres…

Introduire un nouveau compagnon auprès d’un cochon doit se faire en suivant quelques règles simples mais indispensables à connaître pour éviter que le cochon n’attaque pas trop longtemps le dernier venu. On vous invite à lire le chapitre sur l‘introduction d’un autre animal.

#M54ok

Les mélanges à haut risque !

Chiens, chevaux, ânes, poneys = Danger pour le cochon !

Il y a, par contre, des mélanges très risqués : de très très nombreux accidents sont survenus après des années de cohabitation pacifique entre chiens et cochons et entre chevaux ou poneys et cochons. Dans tous les cas, c’est le cochon qui perd… Un chien, même le plus gentil peut d’un coup retrouver ses instincts de prédateur devant un cochon (proie) qui fait mine de l’attaquer ou qui, apeuré, se met à courir en criant… Or le cochon peut tout a fait initier une attaque brutale et inattendue alors qu’il vivait depuis des années en parfaite harmonie avec le toutou de la famille….

Si tout peut bien se passer pendant un temps…

Tirelire la cochonne et sa copine Petra du temps où tout allait bien.
Chippo et Merguez avec Mimolette la ponette du temps ou tout allait bien

Des accidents finissent par arriver !

Des coups de pieds (chevaux) peuvent survenir et des morsures (chiens) surviennent, généralement de la faute du cochon qui attaque d’un coup alors que tout se passait bien depuis des semaines, mois ou années et tout cela sans le moindre signe avant coureur…

Morsure à l’oreille.
Des coups de pieds (chevaux) peuvent survenir et des attaques (chiens) se produisent sans qu’on les voit arriver…

Ne laissez jamais vos chiens et cochons ensemble sans surveillance et, ce, même si cela fait des années qu’ils se connaissent.

Cochon attaqué par un chien après chirurgie. Il a survécu par miracle ! Ne laissez pas chiens et cochons sans surveillance !

Le risque est même décuplé si vous avez plusieurs chiens à cause de l’effet de meute – les chiens s’entraident les uns les autres. Un cheval ou poney, d’un seul coup de sabot malheureux, peut tuer votre animal en une seconde… La différence de taille place la tête du cochon à hauteur de sabot…

C’est très rarement le chien qui débute les hostilités mais le cochon ! Mr Cochon, soit parce qu’il a pris de la taille ou a vieilli, peut subitement décider de tester son autorité sur les autres animaux de son environnement (voir le chapitre comportement du cochon).

#M56ok

Le chien attaqué se défendra, ce qui attisera la colère du cochon qui ne cédera pas et là, le chien attrapera ce qui dépasse : tête, oreilles, pattes… faisant des dégâts en général très importants et générant chez le cochon, un état de choc souvent mortel.

Retrouvez différents témoignages sur les attaques chiens cochons : Post de notre page facebook

Enrichir son environnement par des jeux, accessoires…

Occupez votre cochon en lui donnant des choses à faire. C’est ce qu’on appelle enrichir son environnement. Et ne vous croyez pas dispensé de faire cela car votre cochon vit dans un grand enclos ou dans un grand jardin… S’il n’a rien à faire dans l’espace qu’il connaît par cœur, vous rencontrerez vite des problèmes de comportement !

Afin de réduire les dégâts, et surtout de rendre heureux votre animal, utilisez votre imagination pour lui proposer des jeux qui pallient son envie de creuser, font appel à son intelligence et stimulent son envie d’explorer.
Par exemple:

  • Un endroit ou une coque bac à sable remplie de terre bien meuble, dans laquelle vous pourrez enfouir des grains de mais. Cela incitera votre cochon à creuser dans cet espace défini plutôt que dans votre massif préféré !
  • Un “bac surprise” : Un bac rempli de cailloux ou boules en plastique dans lequel on verse quelques friandises afin que le cochon s’amuse à retourner chaque boule ou pierre. Une “serviette ou balle surprise” : Même principe que le bac surprise sauf qu’on dispose les quelques friandises dans une serviette éponge / tissu roulé en boule, afin que le cochon cherche dans les moindres recoins du tissu !
  • Un coin avec de la paille ou du foin (il pourra passer des heures à inspecter le moindre brin de paille). Fouiller la paille est un grand bonheur pour les bouts de groin !
Fouiller la paille est un grand bonheur pour les bouts de groin !
  • Vous pouvez aussi vous procurez des balles à nourriture pour cochons (sur notre boutique en ligne) ou bien la confectionner vous-même : il suffit de faire de petits trous dans une balle ou bouteille en plastique remplies de nourriture qui se répandra sur le sol lorsqu’il poussera l’objet en question. Vous pouvez aussi détourner les boules à hamster vendues en animalerie (elles sont faites à la base pour placer les hamsters à l’intérieur et leur permettre de « rouler » dans la maison). Elles ont des orifices permettant au hamster de respirer. C’est par ces orifices que la nourriture que vous aurez placée dedans s’échappera.
Marge et sa balle à nourriture
  • En été, une piscine à cochon (voir notre boutique en ligne) ou une piscine d’enfant est indispensable pour la régulation de leur température interne mais est aussi un formidable passe temps et source de plaisirs nautiques…
Piscine spéciale cochon nain : non glissante rebords mous, ultra solide… Existe en deux tailles.
« Ah ce qu’on est bien dans son bain… » par Chippo et Merguez. Pour info, elles n’ont pas un an et sont loin de leur taille adulte !

Jouets et accessoires pour cochons nains.


Vous pouvez vous procurez des jouets “spécial cochons nains” sur notre « Boutique en ligne»

  • Des boules de pétanques, des morceaux de tuyaux d’arrosage, jouets d’enfant musicaux, etc …
  • Papiers journaux, cartons à déchirer constituent des jouets peu onéreux et stimulent vos cochons ! Les cochons peuvent en manger des parties, donc prenez des cartons les plus basiques possibles !
44 Pensez à enlever scotch et étiquettes !
En hiver, le papier ou cartons occuperont vos cochons à l’intérieur