Philomène

Espèce

Chien

sexe

femelle

lieu de vie

Refuge

personnalité

Câline, chapardeuse

Philomène, son histoire

Philomène était très craintive à son arrivée au refuge en 2011 et l’est toujours un peu parfois. Elle a vécu en cage pendant les deux premières années de sa vie dans une « usine à chiots » avant d’être sauvée avec son copain Edgar. Ils sont inséparables. Comme ce sont deux ÉNORMES boîtes à bêtises, il nous est malheureusement impossible de les laisser parmi nous lorsque nous avons des visiteurs sans risquer fugues, vols de sacs à main, ou encore destructions de portables… Mais c’est aussi pour cela qu’on les aime !

Les dernières nouvelles de Philomène

Novembre 2022

C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous annonçons le décès de l’adorable Philomène qui avait atteint le grand âge de 14 et demi.

Si vous étiez l’un.e de ses parrains ou marraines, c’est grâce à vous que le refuge a pu lui offrir une vie paisible. Merci infiniment.

Philomène a été sauvée et accueillie au refuge il y a douze ans après avoir passé plus de deux ans enfermée dans une cage chez un éleveur à fabriquer des petits… Très traumatisée à son arrivée (elle se cachait derrière tout ce qu’elle trouvait) elle a mis beaucoup de temps à ne plus avoir peur. Son copain le basset Edgar, décédé cette année également, l’avait beaucoup aidée toutes ces années à aller de mieux en mieux.

Cette dernière année, Philomène avait comme beaucoup de bassets des problèmes de locomotion : après les siestes, ses postérieurs étaient engourdis et il lui fallait une petite minute pour marcher normalement mais cela ne l’empêchait pas de profiter de sa vie heureuse au refuge. Samedi matin, elle n’a pas réussi à se lever, aucun de ses 4 membres ne répondaient plus et elle montrait des signes de souffrance : une hernie, très certainement. Son grand âge et sa capacité à cacher ses douleurs nous ont fait prendre la difficile décision de la faire endormir par notre vétérinaire qui est venu sur place. Elle est partie dans son panier, tout en douceur et entourée de notre équipe….

Nous allons prendre soin de Trombone l’autre toutou du refuge qui vient de perdre sa grande amie afin d’adoucir ce moment difficile (Trombone n’est plus vraiment lui-même depuis le décès de Philomène).

Nous vous remercions du fond du cœur les parrains et marraines pour le soutien apporté à Philomène et aux autres animaux !

Septembre 2022

Philomène est une dame très âgée, maintenant. Mais elle est pleine d’énergie  en ce moment, malgré la chaleur. Elle n’oublie cependant pas de profiter de longues siestes à l’ombre, étendue sous le auvent ou parfois roulée en boule près du chèvrefeuille ou sous un arbuste qu’elle apprécie particulièrement. Philo aime beaucoup accueillir les visiteuses et visiteurs lors des Happig Days, et en  profiter pour faire le plein de câlins !

Mai 2022

Mamie Philo est âgée et perd un peu la tête par moments. Mais cela ne l’empêche pas d’être très vive et joyeuse ! Lorsqu’elle rentre dans la maison, elle commence par faire le tour de la pièce en courant à toute vitesse pour prendre de l’élan, faisant voler ses longues oreilles derrière elle, puis bondit sur son tapis pour s’y blottir confortablement ! Parfois, lorsqu’elle voit passer un.e humain.e, elle lui aboie dessus un bon coup pour lui demander si ça ne serait pas l’heure de la gamelle, des fois ?

Février 2022

Philomène a perdu il y a quelques semaines son copain de toujours, Edgar. Nous étions très inquiets pour elle, mais finalement, elle se porte très bien. Elle a même étonnement retrouvé une seconde jeunesse et s’entend à merveille avec son copain Trombone. Son passe-temps favori en cette saison : les siestes devant le poêle à bois !

Juillet 2021

Philo se porte bien malgré son grand âge. On raccourcit un peu les balades car elle nous fait comprendre quand elle en a marre : elle s’assoit et fait demi-tour pour nous montrer le chemin vers le refuge !

Février 2021

Philomène prend soin de son copain Edgar qui vieillit. Elle lui fait sa toilette à coup de léchage d’oreilles et yeux. Elle fait sa petite vie, très ritualisée, Philomène a été un peu contrariée par les quelques jours de neige !

Décembre 2020

Notre mamie Philomène blanchit un peu avec l’âge. Elle est toujours très douce et rigolote, avec un regard qui fait fondre tout le monde.
Pour prévenir son arthrose, elle est sous complément alimentaire et dort sur un matelas à mémoire de forme.
Cette chienne traumatisée par sa vie en cage les deux premières de sa vie continue à 11 ans de progresser : alors qu’on ne pouvait pas la toucher à son arrivée au refuge, elle vient depuis quelques mois de passer un nouveau cap en quémandant des câlins à des inconnus. Et on arrive à lui mettre maintenant sa laisse sans qu’elle tente de fuir !

Philomène

 ne peut plus être parrainé.e. Vous pouvez choisir un.e autre filleul.e.

Vous souhaitez parrainer un animal ?

Il n’est plus possible de devenir parrain/marraine de Philomène mais d’autres animaux vous attendent !

Des nouvelles de votre filleul.e

Février 2022 : Philomène a perdu il y a quelques semaines son copain de toujours, Edgar. Nous étions très inquiets pour elle, mais finalement, elle se porte très bien. Elle a même étonnement retrouvé une seconde jeunesse et s’entend à merveille avec son copain Trombone. Son passe-temps favori en cette saison : les siestes devant le poêle à bois !

Juillet 2021 : Philo se porte bien malgré son grand âge. On raccourcit un peu les balades car elle nous fait comprendre quand elle en a marre : elle s'assoit et fait demi-tour pour nous montrer le chemin vers le refuge !

Février 2021 : Philomène prend soin de son copain Edgar qui vieillit. Elle lui fait sa toilette à coup de léchage d’oreilles et yeux. Elle fait sa petite vie, très ritualisée, Philomène a été un peu contrariée par les quelques jours de neige !

Décembre 2020 : notre mamie Philomène blanchit un peu avec l'âge. Elle est toujours très douce et rigolote, avec un regard qui fait fondre tout le monde. Pour prévenir son arthrose, elle est sous complément alimentaire et dort sur un matelas à mémoire de forme. Cette chienne traumatisée par sa vie en cage les deux premières de sa vie continue à 11 ans de progresser : alors qu’on ne pouvait pas la toucher à son arrivée au refuge, elle vient depuis quelques mois de passer un nouveau cap en quémandant des câlins à des inconnus. Et on arrive à lui mettre maintenant sa laisse sans qu'elle tente de fuir !