Giulia

Espèce

Cochon de ferme

sexe

femelle

lieu de vie

Refuge

personnalité

Dominante et déterminée

Giulia, son histoire

Giulia était arrivée au refuge bébé sauvée d’une mort certaine par une jeune fille lors d’une loterie de village. Giulia était “un lot” parmi les autres…

Giulia a vécu une très belle vie au refuge entourée des ses copines Violette, Lavande, Capucine et Dynamite. Il y a un an environ Giulia a montré des premiers signes de vieillesse, en particulier des problèmes locomoteurs. Cela a commencé avec des boiteries passagères des postérieurs et puis c’est son arrière train complet qui a fini par lui poser souci. Nos vétérinaires ont fait tout ce qui était possible pour la soulager au mieux. Grâce à eux, aux antidouleurs et anti-inflammatoires, nous avons pu lui offrir des mois supplémentaires, mais il nous fallait de plus en plus rapprocher les doses de médicaments pour la soulager et ces derniers temps elle était sous traitement au quotidien. Durant ces dernières semaines, nous avons vu son état se dégrader malgré l’augmentation des doses d’antidouleurs. Nous avons également constaté une perte de poids soudaine. Ce week end son arrière train ne la portait plus. Après avoir fait le tour des options possibles avec nos vétérinaires, nous avons dû nous résoudre à prendre la décision de la laisser partir. Elle a été endormie au refuge dans son box en douceur entourée de notre équipe et des ses copains cochons. Nous faisions toujours attention à la laisser dans son enclos lorsque nous avions des visiteurs car notre dame aimait tester les nouveaux venus (et aussi l’équipe, régulièrement). Giulia était la cheffe du groupe… Néanmoins, entre deux tentatives d’intimidation, Giulia était une truie qui demandait de l’attention. Elle venait à notre rencontre pour recevoir une caresse. Elle était aussi très curieuse et venait souvent voir ce que nous étions en train de faire. Giulia avait beaucoup d’énergie et il n’était pas rare de la voir courir dans sa grande prairie.

Giulia va énormément nous manquer.

Giulia est décédée le 17 janvier 2022

Les dernières nouvelles de Giulia

Janvier 2022 : Giulia nous a quittés. Giulia est arrivée au refuge bébé sauvée d’une mort certaine par une jeune fille lors d’une loterie de village. Giulia était “un lot” parmi les autres…
Giulia a vécu une très belle vie au refuge entourée des ses copines Violette, Lavande, Capucine et Dynamite. Il y a un an environ Giulia a montré des premiers signes de vieillesse, en particulier des problèmes locomoteurs. Cela a commencé avec des boiteries passagères des postérieurs et puis c’est son arrière train complet qui a fini par lui poser souci. Nos vétérinaires ont fait tout ce qui était possible pour la soulager au mieux. Grâce à eux, aux antidouleurs et anti-inflammatoires, nous avons pu lui offrir des mois supplémentaires, mais il nous fallait de plus en plus rapprocher les doses de médicaments pour la soulager et ces derniers temps elle était sous traitement au quotidien. Durant ces dernières semaines, nous avons vu son état se dégrader malgré l’augmentation des doses d’antidouleurs. Nous avons également constaté une perte de poids soudaine. Ce week end son arrière train ne la portait plus. Après avoir fait le tour des options possibles avec nos vétérinaires, nous avons dû nous résoudre à prendre la décision de la laisser partir. Elle a été endormie au refuge dans son box en douceur entourée de notre équipe et des ses copains cochons.

Juillet 2021 : Giulia a traversé une période difficile, elle a perdu sa copine Dynamite décédée en mai dernier, puis a rencontré des problèmes de santé : gros problèmes locomoteurs de l’arrière train avec une perte de masse musculaire. Elle a de suite été mise sous antidouleur car elle souffrait et l’ostéopathe l’a consultée/soulagée en attendant les examens complémentaires pour comprendre de quoi elle souffre : échographie, radiographie, prise de sang. La sérologie montre des taux anormaux de potassium, phosphore et globulines. Un médicament est donc prescrit pour stabiliser cela car l’excès de potassium peut entraîner une crise cardiaque. Elle est aussi maintenant complémenté en vitamine E pour aider les muscles, et a du gel de sélénium. Une nouvelle prise de sang sera faite un mois après pour voir s’il y a une évolution. La radiographie met en évidence des ostéophytes (excroissance osseuse se développant autour d’une articulation) sur les vertèbres lombaires et une zone anormalement dense sur la dernière et l’avant-dernière vertèbre lombaire.

Giulia s’est montrée plutôt distante au moment où nous avons intégré Pelote et Bouloche à cette équipe des truies ‘de ferme’, elle a observé mais ne s’est pas bagarrée comme nous le redoutions, ouf !

Mars 2021 : Giulia a été endormie au mois de décembre pour parer la corne de ses sabots et pour être soignée d’une fissure dans la corne d’un de ses onglons. Elle s’est bien réveillée ! Cette intervention n’est pas systématique, et seuls certains animaux en ont besoin. Sans ces soins, ils rencontreraient à terme des problèmes de motricité et des déformations articulaires.

Novembre 2020 : Giulia fait partie des cochons ‘de ferme’ qui habite dans la pâture d’un hectare, où elle vit avec ses copines Capucine, Lavande, Dynamite et Violette. À elles cinq, elles constituent un groupe très soudé. Giulia est toujours la chef du groupe, elle a un caractère fort et est plus grande que les autres. Elle est très gourmande, et vient facilement au grillage des voisins pour quémander des biscuits, bien sûr donnés avec modération ! Ce groupe de truies a un rythme différent des autres cochons habitant au cœur du refuge : elles se lèvent bien plus tard (vers 9h) et se couchent après le coucher du soleil (cet été on les voyait brouter jusqu’à 23h !!!). Notre petit plaisir : les observer au fond de la pâture au soleil couchant et voir ce troupeau d’1,5 tonne courir jusqu’à leur box

Giulia

 ne peut plus être parrainé.e. Vous pouvez choisir un.e autre filleul.e.

Vous souhaitez parrainer un animal ?

Il n’est plus possible de devenir parrain/marraine de Giulia mais d’autres animaux vous attendent !

Des nouvelles de votre filleul.e

Janvier 2022 : Giulia nous a quittés. Giulia est arrivée au refuge bébé sauvée d’une mort certaine par une jeune fille lors d’une loterie de village. Giulia était “un lot” parmi les autres… Giulia a vécu une très belle vie au refuge entourée des ses copines Violette, Lavande, Capucine et Dynamite. Il y a un an environ Giulia a montré des premiers signes de vieillesse, en particulier des problèmes locomoteurs. Cela a commencé avec des boiteries passagères des postérieurs et puis c’est son arrière train complet qui a fini par lui poser souci. Nos vétérinaires ont fait tout ce qui était possible pour la soulager au mieux. Grâce à eux, aux antidouleurs et anti-inflammatoires, nous avons pu lui offrir des mois supplémentaires, mais il nous fallait de plus en plus rapprocher les doses de médicaments pour la soulager et ces derniers temps elle était sous traitement au quotidien. Durant ces dernières semaines, nous avons vu son état se dégrader malgré l’augmentation des doses d’antidouleurs. Nous avons également constaté une perte de poids soudaine. Ce week end son arrière train ne la portait plus. Après avoir fait le tour des options possibles avec nos vétérinaires, nous avons dû nous résoudre à prendre la décision de la laisser partir. Elle a été endormie au refuge dans son box en douceur entourée de notre équipe et des ses copains cochons. Juillet 2021 : Giulia a traversé une période difficile, elle a perdu sa copine Dynamite décédée en mai dernier, puis a rencontré des problèmes de santé : gros problèmes locomoteurs de l'arrière train avec une perte de masse musculaire. Elle a de suite été mise sous antidouleur car elle souffrait et l'ostéopathe l'a consultée/soulagée en attendant les examens complémentaires pour comprendre de quoi elle souffre : échographie, radiographie, prise de sang. La sérologie montre des taux anormaux de potassium, phosphore et globulines. Un médicament est donc prescrit pour stabiliser cela car l'excès de potassium peut entraîner une crise cardiaque. Elle est aussi maintenant complémenté en vitamine E pour aider les muscles, et a du gel de sélénium. Une nouvelle prise de sang sera faite un mois après pour voir s'il y a une évolution. La radiographie met en évidence des ostéophytes (excroissance osseuse se développant autour d'une articulation) sur les vertèbres lombaires et une zone anormalement dense sur la dernière et l'avant-dernière vertèbre lombaire.
Giulia s'est montrée plutôt distante au moment où nous avons intégré Pelote et Bouloche à cette équipe des truies 'de ferme', elle a observé mais ne s'est pas bagarrée comme nous le redoutions, ouf !

Mars 2021 : Giulia a été endormie au mois de décembre pour parer la corne de ses sabots et pour être soignée d’une fissure dans la corne d’un de ses onglons. Elle s’est bien réveillée ! Cette intervention n’est pas systématique, et seuls certains animaux en ont besoin. Sans ces soins, ils rencontreraient à terme des problèmes de motricité et des déformations articulaires.

Novembre 2020 : Giulia fait partie des cochons ‘de ferme’ qui habite dans la pâture d’un hectare, où elle vit avec ses copines Capucine, Lavande, Dynamite et Violette. À elles cinq, elles constituent un groupe très soudé. Giulia est toujours la chef du groupe, elle a un caractère fort et est plus grande que les autres. Elle est très gourmande, et vient facilement au grillage des voisins pour quémander des biscuits, bien sûr donnés avec modération ! Ce groupe de truies a un rythme différent des autres cochons habitant au cœur du refuge : elles se lèvent bien plus tard (vers 9h) et se couchent après le coucher du soleil (cet été on les voyait brouter jusqu’à 23h !!!). Notre petit plaisir : les observer au fond de la pâture au soleil couchant et voir ce troupeau d’1,5 tonne courir jusqu’à leur box <3