Daisy

Espèce

Poule

sexe

femelle

lieu de vie

Refuge

personnalité

Gourmande, drôle

Daisy, son histoire

Picsou (RIP), Donald (RIP), Daisy, Riri, Fifi, Loulou (RIP), Géo Trouvetou, Gontran et Flagada sont des poulets issus d’un élevage intensif. Ils ont été sauvés lorsqu’ils étaient encore poussins grâce à un lanceur d’alerte que l’on garde anonyme. Ils ont donc grandi au refuge. Ils ont chacun leur caractère mais tous sont câlins et affectueux ! Voici deux qualificatifs qui définissent bien cette petite troupe ! Ils connaissent tous les coins du refuge : ils se promènent au fil de la journée parmi les enclos des dindons, des cochons, des chèvres…

Les dernières nouvelles de Daisy

Septembre 2022

La belle Daisy est en pleine forme. Les années qui passent glissent sur elle comme sur les plumes… d’une poule ! Même si elle privilégie l’ombre, elle ne semble pas souffrir de la chaleur et gambade joyeusement à travers les pâtures, venant parfois nous saluer et recevoir une petite caresse.

Mai 2022

Daisy et ses copines Mala et Crag sont trois petites poules heureuses et indépendantes, qui se promènent librement, où bon leur semble, au sein du refuge. Elles ne sont jamais en reste lorsqu’il s’agit d’inventer de nouvelles stratégies pour trouver de bonnes choses à manger ! Quand les soigneuses du refuge sont occupées à pailler les cabanes des cochons, les trois amies sont à l’affût. Si le tas de paille n’est pas immédiatement ramassé, Daisy bondit dessus pour l’éparpiller à la recherche de petits insectes. Dès que l’opération est terminée, elles foncent picorer les grains de blé dans la paille toute fraîche !

Toutes les trois se portent bien, et nous continuons bien entendu à surveiller de près le poids de Madame Daisy, dont la sélection génétique la rend sujette à un embonpoint délétère pour sa santé. Actuellement, tout va bien : elle a la silhouette idéale !

Daisy a perdu ses frères Fifi, Flagada Jones, Géo et Gontran au cours des derniers mois. Cette fratrie de coqs était ce que l’on appelle des « poulets de chair » : sélectionnés génétiquement pour grossir vite et beaucoup, ils deviennent rapidement trop lourds pour leurs articulations et leurs organes internes (s’ils ont la chance de ne pas être abattus à l’âge de… 30 jours, comme c’est l’usage). L’équipe de GroinGroin a développé des trésors d’inventivité pour leur prodiguer les meilleurs soins, mobilisant notamment une technique de bains de pattes et de bandage venue des Etats-Unis, qui était l’occasion d’un moment de tendresse quotidien dont ils raffolaient, avec les soigneuses du refuge. Ces soins auront permis de prolonger la vie de Géo, Flagada, Gontran et Fifi, dans les meilleures conditions, jusqu’à l’âge de 4 ans. La douce Daisy semble se remettre de la perte de ses frères, entourée de ses copines Mala et Crag et couvée du regard par le fier dindon Bunty.

Février 2022

Daisy est une grande gourmande ! Et même si l’hiver lui fait dépenser plus d’énergie, il faut surveiller son poids constamment. Daisy adore les fruits & légumes. Tous les jours, elle a donc droit à son petit goûter spécifique, avec juste la dose nécessaire. Évidemment, elle est séparée du groupe le temps du goûter, sinon elle mangerait bien plus que sa santé ne pourrait le supporter. Le reste du temps, elle n’est jamais loin de son copain Bunty le Dindon, avec qui elle arpente le refuge (enfin, surtout par beau temps !).

Août 2021

Bonne nouvelle : Daisy a perdu du poids, elle pèse 4.13kg, gérer son poids est essentiel pour sa longévité et sa bonne santé, en effet Daisy est issue de la souche de poules/poulets ROSS qui sont sélectionnés génétiquement pour devenir très gros très vite. Alors, les soigneuses font très attention, mais elle a toujours sa petite pomme quotidienne en plus du grain. Malgré son implant hormonal posé fin avril, elle pond de nouveau depuis peu, les implants ont une durée de vie de 2 à 6 mois, ça dépend des individus. Elle court de nouveau un risque donc elle va être réimplantée prochainement. En effet sans implant hormonal pour suspendre la ponte, elle risque une infection du système reproducteur qui se met à dérailler, ce qui est très courant chez les poules… Et qui entraîne souvent la mort…

Décembre 2020

Daisy est une poulette indépendante qui adore farfouiller un peu partout dans le refuge. Au moment de la distribution quotidienne des fruits et légumes, elle arrive toujours en courant pour ne pas en louper une miette. Elle dort avec le coq Géo Trouvetou , et les poules Crag et Mala.

Parrainer Daisy

Laissez parler votre coeur : devenez son parrain ou sa marraine ou offrez son parrainage à quelqu’un de votre entourage !

FAQ Parrainage

Pourquoi parrainer ? Quel est le principe du parrainage et ses avantages ?

Vous souhaitez aider concrètement un animal d’élevage (un cochon, une vache, une chèvre, un âne, une poule, un poney…) en participant à son sauvetage et en lui offrant une vie digne de ce nom, sans exploitation, mais vous n’avez pas les prés, installations ou connaissances nécessaires ?

Le refuge GroinGroin vous offre cette opportunité en vous proposant de parrainer l’un des animaux rescapés du refuge.

  • Un parrainage c’est un don qui couvre une partie des frais liés à l’hébergement, l’alimentation et les soins vétérinaires d’un animal du refuge. Le montant des parrainages est libre. L’idée est de réunir assez de parrains et marraines pour couvrir 100% des coûts d’un animal au refuge et ainsi permettre au refuge d’avoir la capacité financière d’ouvrir de nouvelles places au refuge pour d’autres rescapés.
  • Devenir parrain ou marraine c’est sauver et changer concrètement la vie d’un animal mais aussi participer à un changement de regard de notre société sur les animaux.
  • Un parrainage est un don qui profite à l’animal à qui il est destiné mais aussi à tous ses copains du refuge. Les parrainages sont regroupés. Ils financent de façon globale les soins, les frais vétérinaires, les aliments, l’aménagement et l’entretien des lieux de vie de tous les animaux du refuge.

Pour votre filleul(e) :

  • Profiter jusqu’à la fin de ses jours d’une vie paisible au refuge dans un environnement adapté à ses besoins en recevant l’attention et les soins de personnes dévouées et compétentes.

 

Pour tous les autres animaux :

  • En parrainant un animal vous donnez au refuge les moyens de sauver et d’accueillir plus d’animaux grâce aux économies réalisées sur le budget soins/hébergement du refuge : Si l’association GroinGroin a auto financé l’achat des terres, de la fermette et la construction d’une partie des dépendances permettant d’héberger les animaux, l’hébergement et les soins des animaux du refuge ne sont possibles qu’avec votre soutien. GroinGroin ne reçoit aucune subvention de l’état.
  • Vous participez à une mission bien plus large que celle de simple bienfaiteur de votre filleul(e). A travers le parrainage d’un individu, vous aidez les animaux dans leur globalité. En effet, c’est en s’appuyant et en communicant sur l’histoire de chacun d’entre eux que nous pouvons toucher le coeur du public et changer le regard porté sur les animaux d’élevage. Le refuge offre un aperçu d’une société bienveillante envers tous les animaux et participe aux changements des mentalités en brisant les idées reçues.
  • Parler de votre filleul(e) autour de vous suscitera des questions. C’est un bon point de départ pour parler de la condition des animaux.

 

Pour le parrain ou la marraine :

  • Recevoir un joli certificat de parrainage.
  • Suivre la vie de son filleul(e) sur sa page et recevoir de ses nouvelles par mail plusieurs fois par an.
  • Déduire 66% de son parrainage de ses impôts sur le revenus en tant que particulier (30 € reviennent à 10 € seulement après déduction fiscale) ou 60 % des impôts sur les sociétés pour les entreprises !
  • Rendre visite à sa filleule ou son filleul au refuge lors des journées “Happig Days” !

Oui ! Il est possible d’offrir le parrainage d’un animal à quelqu’un. C’est un bon moyen de sensibliser de façon positive la personne concernée et son entourage.

Suivre la vie au refuge de son filleul ou sa filleule aide et facilite une prise de conscience sur le fait que les animaux sont des individus à part entière et non des ressources à notre disposition.
Pour ce faire, cliquez sur la fiche de l’animal choisi, découvrez son histoire et remplissez dans le formulaire en ligne qui y figure la partie « j’offre ce parrainage à ». La personne recevra un certificat de parrainage de votre part. 

Notre refuge a pour principe de ne jamais acheter les animaux qu’il recueille, même pour les sauver, afin de ne pas alimenter le système que nous dénonçons.

Il y a presque autant de cas de figure que d’animaux recueillis :

  • Animaux échappés des camions de transport ou des élevages.
  • Salariés d’élevage qui ne peuvent se résoudre à laisser envoyer à la mort un animal en particulier.
  • Eleveurs qui arrêtent leur activité pour des raisons éthiques : nous avons eu le cas d’un éleveur qui a cessé son activité car il est devenu vegan.
  • Particuliers se séparant de leurs animaux.
  • Animaux achetés par des particuliers pour la consommation et qui y renoncent car ils s’y sont attachés.
  • Cas de maltraitance

Pour votre filleul(e) :

  • Profiter jusqu’à la fin de ses jours d’une vie paisible au refuge dans un environnement adapté à ses besoins en recevant l’attention et les soins de personnes dévouées et compétentes.

 

Pour tous les autres animaux :

 

    • En parrainant un animal vous donnez au refuge les moyens de sauver et d’accueillir plus d’animaux grâce aux économies réalisées sur le budget soins/hébergement du refuge : Si l’association GroinGroin a auto financé l’achat des terres, de la fermette et la construction d’une partie des dépendances permettant d’héberger les animaux, l’hébergement et les soins des animaux du refuge ne sont possibles qu’avec votre soutien. GroinGroin ne reçoit aucune subvention de l’état.

 

    • Vous participez à une mission bien plus large que celle de simple bienfaiteur de votre filleul(e). A travers le parrainage d’un individu, vous aidez les animaux dans leur globalité. En effet, c’est en s’appuyant et en communicant sur l’histoire de chacun d’entre eux que nous pouvons toucher le coeur du public et changer le regard porté sur les animaux d’élevage. Le refuge offre un aperçu d’une société bienveillante envers tous les animaux et participe aux changements des mentalités en brisant les idées reçues.

 

  • Parler de votre filleul(e) autour de vous suscitera des questions. C’est un bon point de départ pour parler de la condition des animaux.

 

Pour le parrain ou la marraine :

 

    • Recevoir un joli certificat de parrainage.

 

    • Suivre la vie de son filleul(e) sur sa page et recevoir de ses nouvelles par mail plusieurs fois par an.

 

    • Déduire 66% de son parrainage de ses impôts sur le revenus en tant que particulier (30 € reviennent à 10 € seulement après déduction fiscale) ou 60 % des impôts sur les sociétés pour les entreprises !

 

  • Rendre visite à sa filleule ou son filleul au refuge lors des journées “Happig Days” !

Oui ! Il est possible d’offrir le parrainage d’un animal à quelqu’un. C’est un bon moyen de sensibliser de façon positive la personne concernée et son entourage. Suivre la vie au refuge de son filleul ou sa filleule aide et facilite une prise de conscience sur le fait que les animaux sont des individus à part entière et non des ressources à notre disposition.
Pour ce faire, cliquez sur la fiche de l’animal choisi, découvrez son histoire et remlissez dans le formulaire en ligne qui y figure la partie « j’offre ce parrainage à ». La personne recevra un certificat de parrainage de votre part. 

Notre refuge a pour principe de ne jamais acheter les animaux qu’il recueille, même pour les sauver, afin de ne pas alimenter le système que nous dénonçons.

Il y a presque autant de cas de figure que d’animaux recueillis :

  • Animaux échappés des camions de transport ou des élevages.
  • Salariés d’élevage qui ne peuvent se résoudre à laisser envoyer à la mort un animal en particulier.
  • Eleveurs qui arrêtent leur activité pour des raisons éthiques : nous avons eu le cas d’un éleveur qui a cessé son activité car il est devenu vegan.
  • Particuliers se séparant de leurs animaux.
  • Animaux achetés par des particuliers pour la consommation et qui y renoncent car ils s’y sont attachés.
  • Cas de maltraitance

Des nouvelles de votre filleul.e

Février 2022 : Daisy est une grande gourmande ! Et même si l’hiver lui fait dépenser plus d’énergie, il faut surveiller son poids constamment. Daisy adore les fruits & légumes. Tous les jours, elle a donc droit à son petit goûter spécifique, avec juste la dose nécessaire. Évidemment, elle est séparée du groupe le temps du goûter, sinon elle mangerait bien plus que sa santé ne pourrait le supporter. Le reste du temps, elle n’est jamais loin de son copain Bunty le Dindon, avec qui elle arpente le refuge (enfin, surtout par beau temps !).

Août 2021 : bonne nouvelle : Daisy a perdu du poids, elle pèse 4.13kg, gérer son poids est essentiel pour sa longévité et sa bonne santé, en effet Daisy est issue de la souche de poules/poulets ROSS qui sont sélectionnés génétiquement pour devenir très gros très vite. Alors, les soigneuses font très attention, mais elle a toujours sa petite pomme quotidienne en plus du grain. Malgré son implant hormonal posé fin avril, elle pond de nouveau depuis peu, les implants ont une durée de vie de 2 à 6 mois, ça dépend des individus. Elle court de nouveau un risque donc elle va être réimplantée prochainement. En effet sans implant hormonal pour suspendre la ponte, elle risque une infection du système reproducteur qui se met à dérailler, ce qui est très courant chez les poules... Et qui entraîne souvent la mort...

Décembre 2020 : Daisy est une poulette indépendante qui adore farfouiller un peu partout dans le refuge. Au moment de la distribution quotidienne des fruits et légumes, elle arrive toujours en courant pour ne pas en louper une miette. Elle dort avec le coq Géo Trouvetou , et les poules Crag et Mala.